Chouchouter son élevage en Mars

Vos couples doivent être opérationnels, les casiers sont pris, pensez à leur distribuer régulièrement quelques poignées de paille pour qu’ils puissent agrémenter leurs nids et ajoutez un nid supplémentaire dans les casiers où les jeunes sont bientôt prêts à êtres sevrés. Ce sont des petites attentions comme celles-là qui déclenchent le démarrage de la ponte ou d’une nouvelle couvé. Nos animaux sont sensibles aux modifications de leur environnement. L’ajout d’un nid supplémentaire, l’apport de matériaux de construction, un nettoyage des cases et on peut tout de suite voir nos protégés s’afférer à bâtir un nouveau nid. Pour ceux qui ont récolté de la lavande, n'hésitez pas à en distribuer dans les parquets. Vos pigeons semblent apprécier son odeur et vont s'empresser de s'en servir pour bâtir leurs nids.

Quelques poignées de chènevis distribuées avec parcimonie mais régulièrement dans les volières boostent également les pigeons. Le chènevis est un véritable régal pour nos pigeons et un « stimulant sexuel ». Attention toutefois à ne pas trop leur en donner. En effet, la graine est grasse et l’excès aura l’effet contraire. Par ailleurs, la graine les excite et tend à les rendre plus nerveux. Donc, donnez en régulièrement mais modérément. Les graines doivent être consommées en quelques secondes. Personnellement, j’en distribue à la volée directement sur le sol. De la sorte, tout le monde peut en profiter et les dominants ne peuvent pas faire la police devant les mangeoires. L’effet est instantané et ils se précipitent tous sur la pelouse pour avoir leur part ! C’est aussi un excellent moyen de détecter les pigeons malades ou un peu patraques qui boudent alors ces petites graines dont ils raffolent pourtant tous.

Quelques vitamines et minéraux dans l’eau de boisson ne seront pas de trop pour bien démarrer la saison. Attention une fois ouverte les solutions à base de vitamines hydrosolubles ne se conservent pas longtemps. Achetez en régulièrement et en petite quantité. Pour ma part, quand j’entame un flacon, je le termine et tout le monde en profite alors : les pigeons bien sûr mais aussi les poules et les canards !  

Attention : Peut être avez-vous déjà bagué vos premiers pigeons. Surveillez vos jeunes, il arrive bien souvent que les parents commencent la chasse au nid, (prélude à une nouvelle ponte) et délaissent les jeunes. Vous risquez de les retrouver littéralement congelés au petit matin.

Notez bien les numéros de bagues des oiseaux que vous baguez de sorte à savoir de quel couple est issus chacun de vos jeunes. N’est-ce pas là le but ultime de la sélection ?!

Conseils : le petit monde des palmipèdes se réveille de plus en plus, les jours rallongent et cela stimule les mâles. En bon éleveur vous avez déjà disposé des nids pour que les femelles puissent choisir celui qui leur conviendra le mieux. Les premières pontes vont arriver avec la fin du mois.

Vos premiers poussins sont sortis…. Si vous les avez obtenus en couveuse artificielle gardez les au chaud sous une lampe, ne les sortez pas encore dehors. 

Les premières « glousses » commencent à couver, laissez les faire, c’est du travail en moins pour vous !

Normalement, les oies domestiques couvent déjà. Vérifiez qu'elles ne soient pas plusieurs à pondre dans le même nid. Profitez de la pause déjeuner de celle qui couve pour retirer et mettre en couveuse les œufs fraîchement pondus  (ils sont d'un blanc immaculé) par les autres femelles. Si votre oie est toujours sur le nid il va vous en cuire d'aller la déranger....coup d'ailes et pincements assurés.