Chouchouter son élevage en Mai

Les risques liés au froid semblent loin, vos pigeons doivent maintenant tous couver. Pour les plus précoces, vous pouvez déjà apprécier la configuration des premiers jeunes. N’ayez pas peur de supprimer les « becs imparfaits ». Le pigeon c’est bon quand c’est jeune ! Si vous constatez des défauts graves ne gardez pas des sujets inutilement. Il vous reste bien quelques petits pois au congélateur. Par ailleurs, si les « défauts persistent » il est encore temps de modifier le couple. La consommation de maïs diminue.

Vos poules pondent et couvent. Vos premiers poulets sont ils prometteurs ? Il est peut être temps de changer le coq et de faire des rotations dans les parquets. Scrutez bien les défauts majeurs (double crétillons, queue déviée…) qui ne se réparent pas avec le temps. Si vos mauvais sujets ont plus de 90 jours vous pouvez les saigner ! Ils ont atteint 80 % de leur poids, il leur faudra plus de temps encore pour couvrir les 20 % restant. Apportez de la verdure à votre volaille.  

Une poule qui couve, c'est du travail en moins pour vous, mais attention il arrive très fréquemment que d'autres poules viennent pondre dans le nid ou à côté. La "couveuse", mue par un énorme instinct maternel va s'empresser de récupérer l'oeuf fraîchement pondu... et cela c'est le début des problèmes. A couver trop d'oeufs elle va mettre en péril toute la couvée. Le mieux c'est d'isoler la poule qui couve ! Un peu de paille dans un cageot, déposez y les oeufs  et isolez le tout (future mère comprise bien évidemment) dans un clapier ! Quand elles couvent, les poules se laissent déplacer sans la moindre résistance et se remettent à couver aussitôt et cela même dans un tout nouvel environnement ! 

Le saviez-vous ? :  La terre fraîche (récupérée par exemple lorsque les taupes lèvent le terrain vers 12 et 19 heures) est bienfaitrice pour la santé de nos pigeons. Les pigeons en ingèrent pour leur servir de plâtre intestinal.Surveillez les nids de vos palmipèdes d’ornement ! Si les cannes des races de rapport arrivent à s’isoler pour protéger leurs petits, les races d’ornement voient souvent leurs jeunes se faire harceler sans répit sur la mare. L’idéal reste d’isoler les cannetons et la mère. Pensez à désailer les petits dès le premier jour. Faîte attention aux orages, ils sont particulièrement ravageurs pour nos apprentis nageurs ! Les lentilles d’eau sont une alimentation de départ idéale pour les cannetons.

Si vous connaissez une mare remplie de lentilles d’eau (petites plantes vertes flottantes à ne pas confondre avec des algues), munissez-vous d’une bonne épuisette et de bottes et allez en ramasser…. C’est bourré de bonnes choses à manger. N’oubliez pas que c’est l’état de santé de vos canards et notamment leur bonne alimentation qui conditionnera la ponte. Aucune femelle ne mettra en danger son capital-santé pour pondre. Aussi, ne plaignez pas la nourriture…et pensez à vermifuger ! 

Il arrive parfois que les oies entament une seconde couvée ou série de ponte…le pourcentage d’œufs fécondés est souvent plus élevé avec l’allongement des jours !

Le saviez-vous ? : Le bain est toujours un grand moment de détente pour nos pigeons. Pensez à leur donner la possibilité de se baigner régulièrement. C’est impératif pour leur santé. Surveillez bien les pigeons qui ne vont pas au bain, ils ont bien souvent quelques ennuis de santé. Un simple couvercle de poubelle renversé, rempli d’eau permettra à nos protégés se faire un brin de toilette.

Bain-pigeon-lynx

Le bain est un moment important pour les pigeons avec les beaux jours donnez leur la possibilité de se baigner plusieurs fois par semaine.